Embrasser qui tu es

Il y 'a des choses sur lesquelles nous n'avons aucun contrôle, la Covid19 nous l'a bien prouvé en 2020 et l'année 2021 nous le réaffirme. Des nouveaux mouvements sur l'acceptation de soi ou la #confianceensoi ont vu le jour, ceux-ci ont commencé à se faire entendre sur instagram par des messages encourageants "instagram vs reality". 

Tous s'accordent à dire qu'il y a des choses que nous devons accepter dans notre vie et sur lesquelles nous ne devons jamais douter c'est la perception que nous avons de nous-mêmes. Celle-ci a longtemps été dictée par une exigence de la société et son désir à toujours aller à la perfection, " Les gens beaux " une exigence qui se fait ressentir sur les réseaux sociaux ; mais voilà que plusieurs voix se sont rétrogradées en souhaitant inverser le message et en mettant le doigts sur nos insécurités, ce qui nous rends à fleur de peau.
Enjoy Pheonix, fût l'une des premières à allumer le feu sur la brèche, en postant une photo d'elle sans maquillage, une façon de s'accepter au naturel et surtout de dénoncer les remarques blessantes sur son visage auxquelles elle faisait face. " Ça me bouffe d’entendre que je suis conne de ne jamais avoir fait Roaccutane. Ça me bouffe de voir les gens me dévisager dans la rue quand je ne suis pas maquillée". 

@enjoyphoenix
Même discours du côté de l'actrice Afro-américaine Keke PALMER cette dernière à décidé il y a quelque mois de se confier sur son acné causée par le syndrome des ovaires polykystiques.
"Mon acné a été si grave que des personnes de mon domaine ont proposé de payer pour que je me fasse soigner", a écrit Palmer. "J'ai TOUT essayé. J'ai pris deux fois Accutane. Les gens disent de boire de l'eau, d'avoir une meilleure alimentation, mais j'ai fait tout cela, j'ai mangé toutes les 'bonnes' choses, mes tests sanguins étaient bons." 
 
Parce que oui en plus d'être dévisagé on est jugé, on sous-estime votre implication dans le traitement de votre peau, on vous accuse de mal faire les choses, de vous négliger... Alors que fait-on quand ça ne marche pas? 
 
Et bien on "Lâche prise " dans un premier temps lâcher-prise, c'est ne pas chercher à faire barrage, c'est laisser monter nos peurs, accepter qu'elles soient présentes. C'est les assumer même seules face à son miroir.
 
 Nos pensées influencent notre comportement avec toute la charge émotionnelle que cela implique. Il est important de pratiquer la #confianceensoi , nous parler à nous même, et de pratiquer l'acceptation de soi nos qualités, nos défauts nos craintes, et nos aspirations. Cultiver l'amour autour de votre personne. La première leçon commence par embrasser qui tu es